Vœu : « Pour une reconnaissance et un jumelage de la région Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées avec le Rojava »/ AP du 24 juin 2016

Vœu : « Pour une reconnaissance et un jumelage de la région Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées avec le Rojava »/ AP du 24 juin 2016

            Vœu présenté par Jean-Christophe Sellin pour le Groupe Nouveau Monde en Commun

Pour une reconnaissance et un jumelage de la région Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées avec le Rojava

Ce voeu a été adopté

Madame la Présidente merci, Mesdames et Messieurs les élus, le Rojava est peut être assez peu connu du grand public et peut être y compris dans notre assemblée.

C’est tout simplement le nord de la Syrie : le Kurdistan syrien qui a été déclaré province autonome au début de la guerre en Syrie en 2012 et qui vient de se déclarer région fédérale il y a quelques semaines.

Cette région a une grande importance à la fois géopolitique et  y compris du point de vue de ce que peuvent concentrer les valeurs de liberté et d’émancipation de l’humanité puisque c’est tout simplement l’endroit qui est la nouvelle frontière de l’humanité contre DAESH et contre la barbarie.

Le Rojava est plus connu par sa ville qui est la ville de Kobane dont la lutte héroïque des combattants Kurde et notamment des femmes ont fait en sorte de chasser les barbares de DAESH, et quand je dis barbares, je citerais trois exemples : La question de l’esclavage sexuel des jeunes fille yésidies dès leur plus jeunes âges ; le massacre des chrétiens d’Irak ; et la destruction du patrimoine culturel de l’humanité .

Bien évidement sur ces trois questions la population Kurde a été à la hauteur en accueillant malgré ses modestes moyens ces personnes persécutées. Ainsi, le Rojava a été résument reconnu par de nombreuses capitales internationales notamment Paris puisque le bureau international du Rojava a été ouvert le 23 mai, j’étais moi-même présent à cette inauguration en présence de Sinem Mohammed, la dirigeante du Rojava.

Je voudrais aussi insister sur cette question là : tous les postes politiques au Rojava à l’instar de toutes les autres organisations kurdes sont en binôme femme/homme et montrent l’exemple par beaucoup d’aspects notamment sur la question de la laïcité puisque la constitution du Rojava permet aux syriaques, aux chrétiens, aux juifs, aux azéris, aux musulmans aux personnes de toutes obédiences, de toute croyance ou de non croyance de vivre ensemble sur la base d’un contrat laïc. C’est aussi une constitution féministe comme je l’avais indiqué, je voudrais aussi indiquer que dans cette constitution il y a le droit au divorce, donc je vous laisse imaginer à quel point cette constitution représente un progrès pour les femmes dans la région. C’est aussi une constitution écologiste et basée sur la démocratie communale donc pour toutes ces raisons je vous présente les vœux que nous déposons :

 

Pour une reconnaissance et un jumelage de la région Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées avec le Rojava

Le groupe NMC suit avec intérêt les évènements qui se déroulent actuellement dans la province autonome kurde du Rojava situé dans le nord de la Syrie, où le peuple kurde mène une expérience politique inédite et une lutte quotidienne contre les forces de L’Etat Islamique. Kobané, ville centre du Rojava a été une bataille emblématique contre DAESH avec notamment la lutte des unités combattantes des femmes (YPJ).

Ce territoire de 6 millions d’habitants a adopté une constitution très progressiste, basée sur la démocratie communale, le féminisme, la laïcité et l’écologie. Cela représente un espoir pour la paix en Syrie et une alternative démocratique au Moyen-Orient.

L’Etat Français, a permis l’ouverture le 23  Mai 2016 d’une représentation officielle du Rojava en France, nous souhaitons que la Région Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées s’engage auprès des institutions du Rojava dans le cadre d’un partenariat économique, culturel et logistique et d’une perspective de jumelage avec le Rojava.

Cet acte fort de notre Région serait un signe de notre volonté et de notre engagement pour la paix et l’humanité, après notre vœu sur les réfugiés adopté lors de l’assemblé plénière de Mai.

Un travail important de solidarité est déjà mené par la maison kurde Midi-Pyrénées et le collectif de solidarité pour Kobane.

Par conséquent, les élus régionaux de Languedoc Roussillon – Midi Pyrénées, réunis en Assemblée Plénière :

Demandent  l’appui du gouvernement français pour nous aider, à mettre en place des relations avec les représentants de la région fédérale du Rojava.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *