Voeu : Pour une Région terre d’accueil des Réfugié-es/ AP du 15 avril 2016

Vœu présenté par le Groupe Nouveau Monde en Commun et le groupe Socialiste Républicain et Citoyen

Pour une Région terre d’accueil des Réfugié-es

Ce voeu a été adopté

De la crise grecque au drame des migrant-e-s et des réfugié-e-s, l’Europe actuelle se désagrège et ne trouve d’autre solution que de pousser la Turquie à devenir le geôlier des candidat-es à l’exil, tout en ne remettant pas en cause les accords de Dublin, et en exerçant une pression considérable sur les zones géographiquement les plus proches de la Méditerranée (Italie, Grèce, Espagne).

Nous sommes convaincu-e-s qu’à travers l’accueil des réfugié-es, se joue le sort, l’avenir et le sens de l’Europe. L’Europe que nous voulons n’est pas celle de la forteresse barricadée derrière ses frontières, ni celle du libéralisme triomphant et de la compétition de tous contre tous. L’Europe que nous voulons est une Europe ouverte, une Europe de l’entente et de la coopération entre les peuples.

Cette aventure collective a commencé au début des années cinquante et fut motivée par la convergence autour d’un certain nombre d’objectifs communs et de valeurs partagées dont en premier lieu, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui prévoit, entre autres, en son article 14 : «Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays.»

Face à ces drames, les collectivités territoriales, comme le Conseil Régional Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, doivent prendre toute leur part de responsabilités. De nombreux acteurs – ONG, OSI, universités, collectivités – se mobilisent et font connaitre leur volonté de participer à un élan collectif de solidarité avec les populations réfugiées arrivées en France en se portant volontaire pour l’accueil de migrants et de leurs familles et en contribuant à leur insertion sur notre territoire. Notre Région a par le passé mis en place un plan d’urgence pour faciliter l’accueil des réfugiés. Nous devons poursuivre nos efforts et aller encore plus loin dans les moyens consacrés à la coopération et à la solidarité internationale, accroitre l’efficacité de nos actions et ainsi être à la hauteur des enjeux ; l’urgence est humaine pour celles et ceux qui frappent à nos portes. Elle est morale pour nous européen-ne-s.

Ainsi, les élu-es régionaux de Languedoc Roussillon – Midi Pyrénées, réuni-es en Assemblée plénière :

– Déclarent la Région terre d’accueil et d’asile pour migrant-e-s et réfugié-e-s, sans distinction de statuts – qui seraient le plus souvent discriminatoires ;

– Demandent l’annulation des accords de Dublin ; 

–   Demandent l’intervention financière de l’état en partenariat avec les collectivités locales ;

–   Mandatent Madame la Présidente pour saisir les Institutions européennes concernées.