Répondre à l’urgence sociale et écologique

Nos concitoyen-ne-s se retrouvent confronté-e-s aux difficultés de la vie quotidienne et notre région n’échappe pas aux urgences sociales et écologiques.

Urgence sociale pour de nombreuses familles notamment celles aux revenus modestes en pleine rentrée scolaire : achats de livre, d’équipements de travail et accès à la restauration des enfants. Parallèlement, dans plusieurs territoires la problématique des trains du quotidien et leur tarification constituent une autre part de cette urgence sociale à laquelle nous devons apporter des réponses.

Urgence écologique face au dérèglement climatique dû aux activités humaines et à la logique productiviste. C’est notamment le cas dans les Pyrénées-Orientales victime d’une sècheresse historique qui touche fortement la viticulture. La récolte sera cette année la plus faible depuis plusieurs décennies avec une baisse de 20 à 70% de la production selon les terroirs. Cela illustre encore une fois la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique pour assurer le maintien de l’activité sur la région : écologie et social ne peuvent être dissociés.

Nous devons agir de front face à ces urgences.

C’est pourquoi, nous nous battrons pour un budget 2017 qui permettra un égal accès de tou-te-s à l’éducation et aux moyens qu’elle nécessite (gratuité des manuels et équipements), qui développera les trains du quotidien. Un budget qui répondra aux besoins environnementaux et sociaux. Un budget qui prendra le contre-pied des logiques d’austérité. Notre groupe demande enfin que le gouvernement donne des moyens aux Régions et refuse la proposition de remplacer la DGF par l’affectation d’une part de la TVA, impôt le plus inégalitaire qui pèse principalement sur les ménages modestes.

http://nouveaumondeencommun.fr

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *