Intervention de Fatma Adda sur la planification de la prévention et de la gestion des déchets/ AP du 15 avril 2016

Intervention de Fatma Adda sur la planification de la prévention et de la gestion des déchets/  AP du 15 avril 2016

Vous l’avez rappelé Mme la Présidente, Mme la Vice Présidente la loi Notre (nouvelle organisation territoriale de la république) nous confère désormais au travers de son article 8 la planification de la prévention et de la gestion des déchets.

Et tout comme l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas, les déchets les mieux traités sont ceux que l’on ne produit pas.

Aussi, je dirai que l’acte 1 de tout plan régional sur les déchets doit être le volet « prévention et réduction »  dans une démarche zéro déchets – zéro gaspillage. En  matière de prévention, l’enjeu est colossal, il y a une nécessité d’un arbitrage régional pour que l’ensemble des acteurs y œuvrant soient valorisés, encouragés dans leur actions, y trouvent de nouveaux moyens.

L’acte 2 doit être l’organisation de la filière économie circulaire pour que les gisements pour le réemploi et la réutilisation soient répartis équitablement entre les divers acteurs. Et  favoriser le  soutien à la recherche en éco-matériaux et à l’innovation.

L’acte 3 concerne les installations et les sites de traitement. Un travail de prospective sur les territoires en concertation avec les populations concernées, devrait anticiper les besoins, les recalibrages, gérer les flux dans un souci de proximité.

Nous voterons pour ce rapport.

Fatma Adda

1 Comment

  1. bonjour,

    Effectivement la prévention déchet est colossal et plus que zéro déchet, je pense qu’il serait nécessaire d’agir pour zéro problème car sachez que la planète est devenue une véritable poubelle à ciel ouvert. Et nous connaissons de nombreux problèmes dans nos régions. Je ne vous ferais pas la liste des dysfonctionnements et incohérences. Sachez que La banque mondiale avait déclaré pour 2015 : crise mondial des déchets ….comme le changement climatique nos déchets sont mondiaux….Il n’y a plus de frontière…..Ca déborde de tous les côtés nous devons urgemment généralisé l’économie circulaire pour arrêter l’épuisement de nos ressources ……
    Beaucoup de fonds publics ont été déjà dépensé pour cette prévention quantitative pour des résultats non probant face aux réalités …..
    Dans une période d’austérité les citoyens sont en droit de connaître l’efficience de ces dépenses publiques et quels sont les acteurs qui œuvrent dans ce domaine. Les acteurs essentiels de la prévention sont les entreprises avec leurs parties prenantes : fournisseurs, distributeurs, consommateurs, syndicats. De plus, il y a urgence à gérer en amont les pollutions diffuses car de plus en plus de nombreuses molécules chimiques se retrouvent dans les produits fin de vie…..Et une prévention urgente est à faire dans ce domaine par une prise de responsabilité des entreprises…..
    Sachez que j’ai participé à l’enquête publique du nouveau plan des déchets P.O mais mon intervention n’a jamais été prise en considération….Je sais que le tribunal administratif de Montpellier a arrêté ce plan pour désaccord sur les mâchefers que d’ailleurs je dénonçais…..mais je dénonçais également l’épandage et le mélange déchets verts des boues des stations d’épuration pleines de micro-polluant et maintenant de nanoparticules dont les risques sont bien confirmés par l’ANSES et INRI (?? institut national de l’industrie ) pour notre santé, la flore , la faune nos sols etc …..
    Sur le site de la nouvelle région aucun document sur ce nouveau schéma déchets n’est diffusé….bonjour la transparence …..

    Peut-être que mes dossiers d’études et mon offre économique pour un nouvel schéma organisationnel de la gestion de nos déchets d’intérêt général vont être enfin pris en considération ???…..Bien cordialement

    Réponse

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *