Intervention de Romain PAGNOUX – Assemblée Plénière 2-3 Février 2017 – Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires

Intervention de Romain PAGNOUX – Assemblée Plénière 2-3 Février 2017 – Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires

romain

Madame la Présidente,

C’est l’intérêt général qui doit présider à l’élaboration de ce schéma pour arriver à une vision sur le moyen et long terme de l’aménagement de notre Région d’Occitanie.

Prescriptif au terme de la loi et qui nous engage collectivement pour l’avenir de nos territoires et de leurs habitants. Nous savons que les SRADDT n’étaient pas toujours opérants ainsi il nous appartient, avec la méthode de large concertation et de collaboration qui sera proposée à tous les acteurs, de faire de ce SRADDET un outil d’intégration, de cohérence sans sacrifier au principe de subsidiarité, d’harmonisation pour l’aménagement équilibre du territoire à l’échelle de la région.

Inventer et innover. C’est l’occasion d’interroger quel sera le visage de notre Région fusionnée dans les décennies à venir avec en ligne de mire l’égalité des territoires. A noter que cette notion qui n’avait pu aboutir dans la loi Alur a été repris dans la loi Notre. En partant d’un objectif simple, « bien vivre dans nos territoires », il apparaît que nous tenons la toute la transversalité nécessaire à cette opération. Ainsi, nous pourrions imaginer des schémas annexes de l’autonomie alimentaire régionale, de l’aménagement culturel, pour ne citer que ces deux exemples.

Relever le défi de l’égalité des territoires, c’est ne pas tomber dans le piège de la compétition, des stratégies productivistes qui pourraient être induites par les modèles économiques qui sont à l’œuvre. Ainsi posons-nous la simple question : quel modèle économique pour quel modèle de développement ?

En interrogeant la réalité des départements, des espaces ruraux et urbains, des espaces de montagne ou encore le littoral, en dialoguant avec les diverses collectivités territoriales, citoyens, acteurs divers et en créant les conditions d’une vaste participation sur le projet de société « Occitanie 2040 », nous donnerons une légitimité à ce SRADDET.

Ce SRADDET doit tenir compte de tous les autres schémas notamment le Schéma de Cohérence Écologique, le Schéma Climat Air, le schéma biomasse et des politiques en matière de trames vertes et bleues… L’environnement, la transition énergétique, la lutte contre le changement climatique doivent être au cœur de cette démarche d’élaboration du SRADDET.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *