Intervention de Patrick Cases sur la Crise de la Viticulture (Question orale) – Assemblée Plénière du 28/11/2016

Intervention de Patrick Cases sur la Crise de la Viticulture (Question orale) – Assemblée Plénière du 28/11/2016

Madame la Présidente, nous désirons attirer votre attention sur la situation de crise que connait le secteur viticole de l’arc méditerranéen de notre Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée. La sécheresse estivale, la grêle, la concurrence croissante des vins espagnols ont lourdement frappé l’économie viticole de ce territoire. S’en est suivie une chute du volume des vendanges dans l’Hérault, 1er département viticole d’Occitanie, l’Aude, les Pyrénées-Orientales et le Gard. Dans le même temps, dans les départements de l’Aude et de l’Hérault, les viticulteurs dénoncent les prix pratiqués par la coopérative viticole Vinadeis. Une organisation syndicale, la Confédération Paysanne, a déposé plainte au tribunal de Carcassonne. Les derniers chiffres communiqués par la Préfecture de la Région Occitanie annonce une baisse du volume global de la récolte de 9% sur le bassin Languedoc-Roussillon. La réalité viticole dans certains territoires de ces départements s’annonce comme l’année de tous les dangers. Des pistes nouvelles doivent être explorées pour maintenir une activité agricole sur nos territoires. Elles doivent garantir un revenu à l’hectare digne pour les agriculteurs et les salarié-e-s. Il faudra avoir une réflexion sur quelle production nous voulons et comment intégrer et améliorer le système d’irrigation. Il faudra avoir un autre regard sur le matériel végétal pour l’adapter au changement climatique.

Madame la Présidente,

Pouvez-vous nous dire si cette problématique sera prise en compte lors de la réflexion sur l’élaboration des prochains schémas régionaux la concernant ?

Pouvez-vous nous indiquer votre position quant à l’implication de la Région à ces réflexions et à sa participation financière à l’étude et l’exploration de pistes nouvelles ?

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *