Intervention de Myriam MARTIN – Assemblée Plénière 2-3 Février 2017 – Politique éducative

Intervention de Myriam MARTIN – Assemblée Plénière 2-3 Février 2017 – Politique éducative

myriammartin850

Je ne citerai pas Victor Hugo (cité entre autres par Mr Pradié, Les Républicains), je citerai un dicton de bon sens populaire « quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage », ce dicton correspond exactement, Mr Pradié à la politique menée par la droite pendant des années quand celle ci s’est efforcée de casser le service public d’éducation en supprimant des dizaines de milliers de postes d’enseignant-e-s, aggravant les conditions de travail des professeurs et des élèves.

Vous dénoncez l’idéologie derrière les politiques éducatives proposées. Et pourtant Mr Pradié (LR) et Mr Ardinat (FN) vous n’avez fait qu’une chose : vous avez invoque tous les deux l’idéologie décliniste réactionnaire, j’en veux pour preuve votre vision de la jeunesse, vous ne comprenez pas d’ailleurs ce que sont les jeunesses et j’espère que vous n’avez pas à faire quotidiennement à des adolescents car je plains ces derniers.

Notre groupe a porté depuis un an des propositions concernant la gratuité des outils pédagogiques gratuits au nom de la justice sociale et de la continuité du service public.

Je défendrai cette politique parce que c’est celle que j’ai portée avec mon groupe depuis un an comme je soutiens le plan pluriannuel de construction de nouveaux lycées, de rénovation et de restructuration dans les lycées publics.

Par ailleurs je souhaite revenir sur l’intervention qui ne m’étonne pas, de Mr Ardinat qui dénigre les politiques éducatives affirmant la nécessité de lutter pour l’égalité entre les filles et les garçons. Le FN ne comprend pas ces politiques, il semble découvrir que l’autre moitié de l’humanité ce sont des femmes et qu’elles ont subi et qu’elles subissent encore la domination des hommes, qu’elles sont victimes de discriminations et de préjugés tenaces. Aussi, oui, nous soutenons les politiques qui visent à lutter contre les discriminations et en faveur de l’égalité totale entre les femmes et les hommes.

Je ne vous ai pas entendu Mr Ardinat (FN) et Mr Pradié (LR) vous prononcer sur les politiques proposées, notamment sur la gratuité. C’est sur, il est difficile de se justifier publiquement et d’avouer qu’on est contre la gratuité qui profite à tous les élèves et à toutes les femmes. Vous aurez du mal à expliquer à nos concitoyen-n-es que vous êtes contre la gratuité du service public d’éducation. D’autant que Mr Pradié vient de plaider pour les lycées « confessionnels catholiques (sic) ».

Rappelez moi Mr Pradié comment s’appelle l’organisation à laquelle vous appartenez? « Les Républicains »? Que faites vous donc de la laïcité? Chez vous comme au FN elle est bien sélective! Pour nous c’est un principe essentiel que nous défendrons contre vous et jusqu’au bout en défendant le service public d’éducation laïque et gratuit!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *