Intervention de Marie-France BARTHET – Assemblée Plénière 2-3 Février 2017 – Schéma Régional Enseignement Supérieur, Recherche, Innovation

Intervention de Marie-France BARTHET – Assemblée Plénière 2-3 Février 2017 – Schéma Régional Enseignement Supérieur, Recherche, Innovation

MFBarthet350

Madame la Présidente,

Nous souhaitons vous remercier pour avoir impulsé de façon concomitante trois schémas confiés à la responsabilité de la Région par la loi Notre. Cette concomitance qui a été une source de surcharge des services et des élus qui y ont participé dans un calendrier très serré a permis de bien mettre en valeur et en synergie trois facettes du développement économique: la formation, les entreprises et la recherche.

Mais ce faisant, cette synergie a pu, pour des lecteurs pressés de ces schémas, faire croire que seul le lien formation, recherche entreprise constituait la politique de la région et que la recherche et la formation se devait d’être uniquement en lien avec les entreprises.

Or, si nous regardons plus largement les missions et la politique de la Région, nous pouvons constater que d’autres pans entiers des politiques régionales sont en lien fort avec la recherche et la formation.

Pour donner quelques exemples:

– l’objectif de région à énergie positive doit s’appuyer sur des recherches de pointe et anticiper sur les besoins en formation

– la maîtrise des changements climatiques implique des recherches d’observation et de  propositions de solutions que ce soit vis à vis des plantes, de la biodiversité, de l’eau ou de la lutte contre les insectes,

– le développement de la filière bio s’appuie également sur des recherches et des formations adéquates.

De façon générale tout ce qui relève de notre environnement, du bien commun que nous devons préserver ne relève pas de la stricte logique économique et ne peut, en règle générale, être co-financée  directement par les entreprises. Nous avons besoin de données issues de la recherche publique pour l’aide à la décision des institutions publiques et pour fournir ces données à l’ensemble des partenaires sociaux ou économiques.

Si nous nous privions de financer ce type de recherche, nous passerions à côté de véritables innovations et d’opportunités concernant notre environnement, le développement durable et nous freinerions toutes les transitions que nous devons accompagner.

Les schémas tels que nous allons les voter n’interdisent pas d’appuyer ce type de recherche et de formations mais ils ne les mettent pas du tout en valeur et ne les ciblent pas explicitement.

Aussi, nous serons très attentifs à la déclinaison de ces schémas en fiches dispositifs pour que ces fiches puissent refléter l’appui aux recherches et aux formations qui ont un lien avec l’ensemble des politiques régionales sans se restreindre à l’appui aux recherches  collaboratives entre recherche publique et entreprises.

Merci de votre écoute et de votre attention sur ces sujets cruciaux pour notre avenir collectif.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *