Intervention de Kathy WERSINGER – Assemblée Plénière 2-3 Février 2017 – Eco et Socio-conditionnalité des aides

Intervention de Kathy WERSINGER – Assemblée Plénière 2-3 Février 2017 – Eco et Socio-conditionnalité des aides

KathyWersinger350

Madame la Présidente, chers/ères collègues,

Dans ce rapport pour la Stratégie régionale emploi croissance, nous notons avec intérêt la présence d’une partie consacrée à l’éthique économique et à l’éco-conditionnalité des aides. Notre groupe a d’ailleurs déposé un amendement qui a été adopté, lors de l’inter-commission du 27 janvier dernier afin de compléter ces éléments fondamentaux pour nous.

En effet, aujourd’hui il n’est plus envisageable de mener une politique économique sans intégrer pleinement les enjeux sociaux et environnementaux. Cette nouvelle politique économique, nous l’avons portée tout au long de la campagne électorale et notre groupe continue à la porter au sein des différentes commissions sectorielles.

Nous notons la prise en compte de la réduction de l’empreinte environnementale et de la sobriété énergétique notamment à travers l’amélioration des installations, la maîtrise des consommations d’énergie et les démarches d’économie circulaire. La lutte contre les discriminations et tout particulièrement celles qui concernent l’égalité homme-femme, l’amélioration des conditions de travail quant à la sécurité des employés/ées, l’éthique financière dans l’exigence de sa transparence sont présents dans cette stratégie et nous ne pouvons que nous en féliciter.

Bien entendu, nous attendons que cette ambition, encore à perfectionner malgré tout, mais qui annonce une réelle volonté, trouve sa concrétisation                      dans les différents critères qui vont être mis en place. Nous vous rappelons notre disponibilité pour être force de propositions et pour décliner dans chaque appel à projet, chaque dispositif, chaque aide aux entreprises, l’intégration de la socio et de l’éco-conditionnalité. Nous souhaitons également que soient pris                 en compte, en plus des éléments inscrits dans ce rapport, la préférence aux emplois de proximité et les conséquences sur la sous-traitance.

Il nous semble aussi pertinent d’intégrer comme critères sur les aides aux entreprises : la part  des CDI, le montant des aides de l’État avec notamment le CICE et le CIR.

Je vous remercie.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *