Intervention de Christian Dupraz sur le Contrat Plan Etat Régions / AP du 24 juin 2016

 Intervention de Christian Dupraz sur le Contrat Plan Etat Régions / AP du 24 juin 2016

Point d’avancement de la phase de révision

Madame la Présidente, j’interviens sur le volet ferroviaire et multimodal de nos 2 CPER.

Nous notons avec intérêt plusieurs éléments positifs dans cette délibération :

*la volonté de conforter et moderniser la liaison entre Toulouse et Montpellier. Le groupe avait porté cet objectif dans le précédent CPER de l’ex-Midi-Pyrénées mais à l’époque cet amendement avait été rejeté.

*l’objectif de rééquilibrer les efforts financiers au bénéfice du maintien des dessertes locales. Vous connaissez notre farouche volonté de préserver les trains du quotidien sur notre territoire.

*enfin et non des moindres des efforts complémentaires en faveur du Train Jaune et l’inscription d’une opération de renouvellement de la voie pour la ligne Montréjeau-Luchon sur laquelle nous sommes mobilisés là aussi depuis le mandat précédent et que nous souhaitions intégrer dans le cadre de la Décision Modificative 2 en Midi-Pyrénées.

De l’ambition donc pour le ferroviaire, et également pour le Canal du Midi et les voies vertes.

Toutefois, permettez-nous d’être inquiets quant aux financements potentiels. Inquiets tout comme vous, si nous en croyons cette délibération qui à plusieurs reprises prend la peine de demander à l’Etat de respecter ses engagements. Mais encore plus inquiets lorsque nous nous référons au courrier adressé par le Préfet de Région le 18 mai dernier au Ministre de l’Aménagement du Territoire. En effet pour le Train Jaune, le Préfet indique qu’il n’est pas envisageable de mobiliser des crédits d’Etat supplémentaires à ceux mobilisés en 2015. Pour la ligne Montréjeau-Luchon, le Préfet estime le coût de l’opération à 36M€ soit le scénario 2 de l’étude qui ne prévoit donc pas le renouvellement des caténaires et hypothèqueraient totalement l’avenir du train de nuit. De plus, la circulaire du 8 avril dernier du secrétaire d’Etat Alain Vidalies est assez claire : pas d’ajout de nouvelles opérations sur des catégories de lignes comme celle-ci.

Madame la Présidente, dans le cadre des prochaines discussions pour lesquelles nous allons vous donnez mandat, nous souhaitons donc que vous demandiez des crédits supplémentaires de nos partenaires, Etat et SNCF pour le Train Jaune et surtout pour le renouvellement intégral de la ligne Montréjeau-Luchon. Car sans financement, les ambitions resteront lettre morte.

Je vous remercie

Christian Dupraz

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *