Intervention de Christian Dupraz sur le Débat des Orientations Budgétaires : Transports – Assemblée Plénière du 28/11/2016

Intervention de Christian Dupraz sur le Débat des Orientations Budgétaires : Transports – Assemblée Plénière du 28/11/2016

Madame la Présidente, chers collègues,
J’interviendrai sur le volet Transports et Intermodalité de ce DOB, pour lequel nous avons déposé 3 amendements.
Cette année budgétaire sera une année particulière car marquée par l’aboutissement d’une grande concertation : les Etats généraux du Rail et de l’Intermodalité. Notre majorité peut le dire avec fierté, ce fut une réussite. Les attentes exprimées sont fortes en direction de notre collectivité et de notre partenaire la SNCF : rénovation des lignes du quotidien, ponctualité et régularité des trains, qualité du service, amélioration de l’intermodalité. Les citoyens et citoyennes ont aussi, et je veux le souligner, exprimé une volonté de voir se rouvrir certaines lignes. Nous en tiendrons compte, et avons proposé un amendement  pour permettre, dès 2017, des études de faisabilité sur certaines réouvertures de lignes.
Le fret ferroviaire n’a pas été non plus oublié et il est temps de dépasser les simples déclarations (souvent de la part de ceux qui l’ont détruit peu à peu). Il faut enfin le relancer vigoureusement.
Nous avons entendu le besoin d’une politique régionale des transports et des mobilités qui garantit l’égalité des territoires et qui assure l’indispensable lien entre l’est et l’ouest de notre grande région. Il faudra dégager les moyens à la hauteur de ces attentes en faveur des trains du quotidien. Des choix devront donc être faits sur la LGV Bordeaux-Toulouse et sur des projets de gares inutiles. Notre position est constante : conformément à l’avis des commissaires enquêteurs, nous sommes favorables à la rénovation de la ligne existante entre Bordeaux et Toulouse pour obtenir une grande vitesse qui correspond au standard européen et qui mettra Toulouse à 3h30 de Paris, comme Montpellier, pour un coût nettement inférieur et avec un délai de réalisation plus court. C’est l’objet de notre amendement. Et nous sommes opposés au financement des gares nouvelles inutiles de la Mogère et Manduel.
Nous avons enfin proposé un amendement pour éviter le financement des lignes aériennes low-cost qui interviennent sur nos aéroports régionaux, dans l’attente de la révision de notre politique régionale concernant les aéroports.
Je vous remercie.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *